À propos

Sur la peinture d’André Sangsue

La caractéristique majeure de cette peinture est peut-être sa fidélité aux éléments. Ainsi la terre est rendue dans ce qu’elle a de plus matériel, dans sa gravité primordiale. La touche généreuse et la richesse des tons nous parlent d’un arrière-pays où l’abondance ne serait plus fable, où les saisons relèveraient non de l’écoulement (tragique) du temps, mais des variations subtiles de la lumière, à l’infini. L’air et le ciel tantôt sont per-çus dans leur incessante vibration, tantôt dans l’instantanéité du chan-gement atmosphérique, capté au moment précis où il se produit. On pense à Monet surprenant la lumière au fronton d’une cathédrale à diffé-rentes heures de la journée.

Terres ou marines à l’aurore ou à la brune, le paysage tremble entre deux saisons, entre jour et nuit, entre chien et loup, hésite entre rêve et réalité.

Les toiles exposées en témoigneront : voici un art partagé entre l’évo¬cation des espaces du rêve, du merveilleux, et la représentation des terres d’ici-bas, acceptées dans leur finitude, leur plénitude aussi.


Tableaux à la une

L’indéfinissab... Posté par author icon fas-admin Avr 5th, 2019 | pas de réponse
L’œuvre Posté par author icon fas-admin Avr 5th, 2019 | pas de réponse
Le style Posté par author icon fas-admin Avr 5th, 2019 | pas de réponse

Tableaux au hasard

Huiles Posté par author icon fas-admin Avr 5th, 2019 | pas de réponse
Aquarelles Posté par author icon fas-admin Avr 5th, 2019 | pas de réponse
Seul le fantastique&... Posté par author icon fas-admin Avr 5th, 2019 | pas de réponse